Les Ecrins
Ama Dablan -6856m-Camps d'altitude
Photo de l'expé
Le sommet vu du camp 1 Ama Dablan -1999 - Les camps
La gestion des camps est un vrai casse-tete pour un chef d'expé. Peu de bons endroits et en tout cas, tous sont exigus, y comprit le camp II, car mettre les tentes trop sur la gauche les exposeraient aux chutes de séracs éventuels. Premier arrivé, premier servit, tel semble etre le mot d'ordre, et tant pis si les tentes ne servent pas pendant 2 ou 3 semaines. Ainsi les expéditions commercials népalaises laissent leurs tentes du 15 sept. à novembre et cela pour quelques clients hypothétiques, qui passent leurs temps entre le camp de base et le camp 1 (photo) en attendant que la suite soit équipée, par les(trop) nombreuses expéditions commerciales étrangères - ( c'est du vécu...) Alors en fouillant un peu et en creusant, on arrive à s'installer pas trop
mal. Du pied de l'arete, camp I (photo) on monte directement au plateau sous le gros sérac, visible sur la photo. Le camp de base avancée (une tente) ne sert pratiquement pas (trés peu d'eau) ou alors
en cas de problèmes ou bien d'influence au camp I. Nous sommes
partis de là le jour du sommet car le camp I et II étaient full.
Enfin, nous sommes vraiment au pied de la montagne
                           Contact                    
Les camps d'altitudes
Le sommet vu du cba En montant au camp 1 Le sommet vu du camp 1
Vu du camp base avancé, simple tente à
utiliser au cas où, l'Ama Dablan semble
étrangement loin.      Agrandir
Montée sans difficultés vers le camp I,
. Une corde sera fixée quand même, juste avant le camp. Agrandir
Camp 1
Là , pour le coup, on l'a sous le nez.
Agrandir
PO au camp 1 sergio au camp 1 Un soir de changement de temp au camp 2
Va falloir porter un bon sac pour
monter là-haut. camp 1
La chaleur peut être éprouvante,
jusqu'à trés haut
Agrandir
Soirée au camp 2.
Magique.
Agrandir
vite dans la tente au chaud ! Bien au chaud au camp 2 Vue 3 étoiles du camp 2
L'arrivée du mauvais temps, qui va durer
quelques jours, posera 50cm de neige
fraiche au camp de base. Agrandir
Qu'est ce qu'on est bien "engoncé "dans
un maximum de couche en duvet, pendant
    que ce prépare au dehors le mauvais temps              Agrandir  
Vu de notre lit,
altitude : 6300m. Camp 2
Agrandir
Derriere moi la pente de glace à remonter Retour au camp, dans le mauvais temps La cuisine dans l'abside de la tente
Sereins, nous installons le camp,
sous un soleil radieu.
Le lendemain, retour sous la neige,
aprés une journée assez rude.
Altitude atteinte ce jour-là : 6600m
Lle réconfort du réchaud qui ronronne,
nous promettant une boisson chaude .
                           
Contact