Langtang - 2003 - le trek des enfants-
Présentation
 Présentation du trekkking par le guide  
 Le trek raconté par les enfants: Maud et Noémie
 Les photos du voyage - 1er partie - Katmandu, voyage
 Les photos du voyage - 2éme partie - le trekking
 Les photos du voyage - 3éme partie - sommet du Stergo Ri
Contact
Noémie, Maud et leur papa

Trek du Parc du Langtang Lirung

Pour avoir traversé ce parc plusieurs fois (3 fois ) je savais qu'il correspondait à
ce que je voulais montrer du Népal à mes enfants.Un voyage en bus à travers les plaines et collines, suivi d'un trek qui nous fait passer de campagne en village,
avec de vrais autochtones et non des villages de lodges pour touristes. Et si le
temps et la forme le permettaient, l'ascension un sommet facile à 4986m avec une vue spendide sur l'himalaya. Pari gagné, les enfants (sept, entre 8 et15 ans) et les
parents se sont régalés, chaque jour emmenant son lot de nouveautés. Partout, aussi bien à Katmandu qu'au cours du trekking nous fûmes accueillis encore plus chaleureusement que d'habitude et les échanges entre enfants furent très sympathique et les contacts nombreux. La montée trés progressive a permis à
tous ces jeunes gens de se hisser sur le presque 5000m, le Stergo Ri. Deux
semaines,à la Toussaint (17 jours), on été suffisant pour ce voyage, avec 11 jours de trek dont une journée de repos et 3 jours à katmandu. Le virus les a gagné et ils ne demandent qu'à repartir. Prochain voyage en 2004, et très certainement à la Toussaint 2005, aprés mon expédition au Ratna Chuli.
Au départ du trek avec mes filles
Maud dans un lodgeLe trekking vu par Maud - 13 ans -
Jean-Paul est venue nous chercher à Chamonix. Nous sommes
allés à Paris rejoindre des amis et prendre l'avion pour
Katmandou, où nous attendait notre père qui avait fait une
expédition avant. Il y avait 12h00 d'avion c'était assez long.
Arrivé à Katmandou il faisait assez chaud. Il y avait du monde
dans les rues de Katmandou. Dans l'hôtel il faisait meilleur, il était assez propre et les chambres étaient sympas. Nous avons pris le taxi pour aller à Patchupatinath, c'est le lieu où les Indous brûlent leurs morts. Après on est allé à Bouddnath, c'est un temple Bouddhiste, un stupa, le plus grand du monde. Le
lendemain, nous avons pris le bus. Il n'était pas très confortable.
Maud à l'intérieur d'un lodge à 3000m - Check post
Il roulait tellement doucement que l'on a pu monter sur le toit en roulant. On a roulé 7 heures pour faire 110 km ! La route étant effondrée nous avons dû continuer à pieds. Nous avons passer la
1er nuit à Dumche à 2000 m d'altitude. Les Lodges étaient assez
confortables. Le lendemain nous avons fait notre 1er journée de marche
sur des sentiers. On est allé jusqu'à Syabru à 2300 m. Ce village était sur
une crête, il était jolie. On à fait une partie de volley avec les jeunes du
village. Les jours suivants nous avons remonté la rivière, la Langtang
Khola, jusqu'au dernier village, Kyanjin Gompa à 3800 m où il y avait des
vrais yacks. Après, on a fait un petit sommet à 4450m pour s'acclimater.
Puis le grand jour arrive pour atteindre le but de notre trekking : le Tsergo
Ri à 4984 m. On est partis très tôt, à l'aube. Nous avons marché 6 heures
pour atteindre le sommet, tous le monde, à part une personne est monté là haut, même Gaspard qui a 8 ans ! Après, les plus
résistants sont descendus par un chemin plus raide et plus amusant. On est redescendu tranquille le long de la rivière pour
reprendre le bus. De retour à Katmandou nous y sommes restés 2 jours. Nous avons visité des temples sacrés, des
Pagodes, et nous avons fait des magasins et acheté des souvenirs pour moi et des bijoux pour mes copines.J'aimerais bien
y retourner un jour pour faire un autre trekking.
Maud B.
Noémie durant le transport de Katmandu à Dhumche  En montant au Stergo Ri 4984mLe trek vu par Noémie - 11 ans
C'était la 1er fois que je prenais l'avion, cela me
faisait un peu peur, mais une fois dedant ça à été.
Nous sommes arrivés à Katmandu, c'était joli
mais il y avait beaucoup de gens pauvres et
j'étais triste pour eux. L'hôtel étais bien. Ensuite
nous sommes partis en bus, la route n'était pas
très bien, alors le bus bougeait beaucoup. Je
n'aimais pas ça. Nous sommes arrivés à
Dumche, le lodge était bien. On est partis pour
le trek, pour plusieurs jours de marche, d'ailleurs,
c'était bien. Nous voila partis pour le sommet,
c'était très dur. On à vu des yacks s'accoupler,
c'était marrant.
Noémie B.
Noémie au repos...
Sous le sommet du Stergo Ri vers 4300m